4 conseils pour faire tomber sa carapace quand on est timide

Il y a une difficulté que la plupart des personnes timides vivent, c’est cette carapace qu’elles se mettent autour d’elle. Elle peut être présente parce qu’on a peur du regard des autres, parce qu’on n’a pas confiance en soi, qu’on a peur de souffrir, de montrer notre vulnérabilité. Sauf qu’en mettant cette carapace, cela nous empêche d’être nous-même, de créer des liens authentiques avec les autres et plus largement d’avoir des relations épanouies.

Cela fait que l’on vit pas mal de solitude. Je me souviens, il y a quelques années, lorsque j’étais stagiaire dans une entreprise, le déjeuner était un moment difficile pour moi. Je me souviens que ce déjeuner était synonyme de grande solitude. Malgré le fait que je déjeunais avec mes collègues, j’étais dans ma bulle…

J’avais cette carapace… J’avais du mal à en sortir, ou même laisser les gens y entrer. Cela faisait que j’avais beau être entouré de personne, je ressentais une grande solitude…

Dans cet article, j’aimerais te partager 4 conseils qui pourraient t’aider à faire tomber cette carapace et à t’épanouir dans tes relations amicales ou amoureuses.

1/ Être vulnérable c’est ok!

Le premier conseil que j’ai à te donner, c’est d’accepter ta part de vulnérabilité. Nous avons tous des points forts et des points faibles. Nous avons tous des qualités et des défauts et c’est OK! Nous sommes des humains avec chacun ses propres bagages émotionnels, ses propres blessures. Personne n’est parfait.

En plus de ça, lorsqu’on accepte de montrer sa part de vulnérabilité, cela nous permet de nous connecter profondément aux autres, sans aucun masque.

On est moins dans des discussions superficielles et on entre plus dans l’intimité de la personne et partage des discussions qui comptent.

Si on arrive à montrer notre vulnérabilité à une personne, elle-même va se sentir plus à l’aise pour faire la même chose et faire tomber sa carapace si elle en a.

Quand on est timide et qu’on n’accepte pas de montrer sa part de vulnérabilité, on va peut-être se mettre cette carapace-là qui va nous empêcher d’être soi-même avec les autres.

Il y a quelques années, lorsque je n’avais pas encore eu de copine, c’était quelque chose qui était tabou pour moi. Je n’osais pas en parler. J’étais très complexé par cela. J’avais peur du jugement et que les autres se disent que je n’étais pas normal de n’avoir connu aucune fille à cet âge-là. J’évitais de parler de tous les sujets liés aux relations amoureuses, parce que j’avais peur qu’on découvre mon “secret”. J’avais tellement peur de montrer ma part de vulnérabilité et que les gens découvrent cela que je n’osais pas discuter de chose intime avec une personne que je ne connaissais. Tu peux imaginer le nombre d’opportunités de rencontre amicale et amoureuse dont je suis passé à côté!

Le plus grand bénéfice au fait de montrer sa part de vulnérabilité est de pouvoir être soi-même. Lorsqu’on accepte d’être vulnérable on peut se livrer à une personne et être beaucoup plus authentique.

2/ Se libérer du regard des autres

Nous avons tous notre propre vision du monde et cette vision est basée sur nos croyances, nos valeurs, notre expérience, notre éducation ou bien sûre la société.

Cette vision que nous avons nous est propre. Elle est différente d’une personne à l’autre. Si demain, je rencontre Michel, qui est entrepreneur et qui travaille 70 heures par semaine; moi avec les valeurs que j’ai pour le dépassement personnel, le goût du travail et de l’effort, je ressentirais de l’admiration pour Michel. Parce que je me dirais que Michel travaille dur pour atteindre ses objectifs, et surtout parce qu’il est aligné avec mes valeurs.

Si une autre personne a des valeurs qui sont liées à la famille et qu’elle rencontre Michel, cette personne se dirait plutôt que Michel travaille beaucoup trop dur. Qu’il se tue à la tâche, qui n’a pas d’équilibre dans sa vie, qu’il ne pense pas assez à sa famille, etc…

Et personne n’a raison ou tort. Chacun a son propre système de valeur. Et lorsqu’une personne critique ou juge quelqu’un, c’est que cette personne n’est pas alignée avec son système de valeur.

Nous ce qu’on peut faire, c’est juste accepter de ne pas plaire à tout le monde. En étant à 100% nous-mêmes, complètement authentique, nous allons peut-être attirer des personnes qui seront pas alignées avec notre système de valeur. Mais d’un autre côté, nous allons aussi nous attirer des personnes qui partageront complètement notre vision et nos valeurs.

3/ Aie confiance

Le troisième conseil que j’aimerais partager pour faire tomber la carapace, c’est de développer la confiance en toi. Lorsqu’on est assez confiant et qu’on a une bonne estime de soi, on va se permettre de montrer la personne qui se cache derrière sa carapace.

On peut imaginer que c’est quelque chose que certaines personnes ont naturellement, mais ce n’est pas vraiment le cas. La confiance est quelque chose qui s’acquiert étape par étape à travers des réussites, de l’expérience, une meilleure connaissance de soi.

4/ Aimes-toi

Le quatrième et le dernier conseil que j’aimerais te partager pour faire tomber cette carapace qui nous isole des autres, c’est d’apprendre à nous aimer. Ce que j’entends par s’aimer, c’est se donner de l’amour à soi-même, s’accepter tel que nous sommes avec nos qualités et défauts.

Lorsqu’on manque d’amour de soi, cela va se ressentir dans les relations que nous allons avoir avec les autres.

Lorsque nous ne nous valorisons pas, nous n’allons peut-être pas oser montrer notre personnalité aux personnes qui nous entourent parce qu’on pourrait se trouver pas assez bien, pas assez intéressant, etc…

Il est important de d’alimenter cet amour que l’on a pour soi, de prendre conscience de nos qualités, d’accepter nos défauts, de ne pas se juger. Cela nous permettra de ne pas mettre la barre trop haute et de ne pas nous comparer aux autres.

Nous sommes tous des êtres uniques et c’est dans cette unicité que se trouve notre beauté intérieure.

Pour finir…

J’espère que ces conseils te permettront d’avancer et faire tomber cette carapace qui t’éloignent des autres. Une de mes convictions est que nous ne pouvons pas être heureux avec les autres si on n’est pas heureux avec soi-même. À travers ses 4 conseils que je t’ai donné je t’invite à prendre du temps pour toi et faire se travail sur toi pour être en paix avec toi même et je e garantie que cette carapace tombera par elle-même.